Poster un message

En réponse à l'article :

3 mai, 10:00

Celui-ci doit permettre aux 14 000 notaires de rassembler leurs expertises dans l’évolution des enjeux territoriaux, enrichies par les réflexions de personnalités extérieures invitées pour l’occasion. Il est principalement financé par le Conseil Supérieur du Notariat et la Caisse des Dépôts et Consignations. Pour débuter sa première année d’existence, l’association représentative des notaires se fixe plusieurs objectifs pour participer au débat public sur le futur des territoires français. Dans son (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?