[(oogle DFP pour 2 pubs]

Poster un message

En réponse à l'article :

11 octobre, 08:00

Au côté de la communauté internationale, la France poursuit une lutte permanente pour le respect de ces droits, sans aucune distinction. Avec l’appui des associations de solidarité (ONG), elle est sur le terrain pour combattre la peine de mort, la torture, l’impunité, les détentions arbitraires, les disparitions forcées, les atteintes aux droits des femmes et des enfants ou les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. [1] Dans les domaines de la solidarité (...)

[1Représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à New York, onu.delegfrance.org

[2France Diplomatie, Actualités et évènements. diplomatie.gouv.fr

[3Stratégie humanitaire de la République française, 2018 – 2022, Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

[4Le site ritimo.org propose un répertoire en ligne des acteurs de la solidarité internationale en France.

[5Cabinet d’avocats Jurisexpert, jurisexpert.net/ong-et-associations/

[6Coordination Sud (Solidarité, Urgence, Développement), coordinationsud.org

[7Quai d’Orsay, Nations Unies (Bcah, Fao).

[8Résultats de l’enquête sur les ressources et dépenses 2012 – 2016, Étude « Argent et Associations de Solidarité internationale », Édition mars 2018, Coordination Sud.

[9La générosité des Français, novembre 2017, 22ème édition, Recherches & Solidarités.

[10La situation des droits humains dans le monde, rapport 2017 – 2018, Amnesty International

[11Droits de l’Homme : le vrai rôle des ONG, Interactions n° 24, 18 janvier 2018, Le Figaro – Youtube.

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Ajoutez votre commentaire ici

Qui êtes-vous ?