[(oogle DFP pour 2 pubs]

Interview de François Chalvignac, président du réseau Notel.

Alors que le marché du droit est aujourd’hui en pleine évolution, le notaire peut se sentir quelque peu isolé face aux transformations qu’il lui faut assimiler – qu’elles soient technologiques, managériales ou entrepreneuriales. Pour y remédier, adhérer à un réseau professionnel peut être le moyen de créer de nouveaux liens avec des confrères exerçant dans les mêmes spécialités. Mais qu’apportent exactement ces réseaux à ses membres ?
François Chalvignac, président du réseau Notel, a accepté de répondre aux questions du Village des Notaires, pour nous éclairer sur les avantages concrets d’adhérer à d’une telle organisation.

Pouvez-vous me présenter votre réseau ?

Notel est un réseau de notaires au service de l’hôtellerie-restauration. Spécialisés dans le droit des affaires, les membres du réseau maîtrisent les spécificités du monde hôtelier. Ils sont présents en amont des transactions pour assurer le montage du dossier et réaliser l’évaluation de la vente des hôtels, restaurants, bars, cafés ou encore camping. Ils ont un rôle de conseil auprès des hôteliers pour toutes leurs transmissions et transactions. Enfin, ils rédigent les actes.

Concrètement, quelle est l’utilité d’un réseau professionnel pour les notaires, et notamment spécialisé ? Proposez-vous des « services particuliers » ?

Aujourd’hui, la profession est très réglementée, il est donc très difficile de communiquer sur ses compétences spécifiques. Rejoindre un réseau de notaires spécialisés est à la fois un gage de visibilité, puisque cela permet d’afficher son savoir-faire, mais également une manière d’acquérir de nouvelles compétences. En effet, chez Notel, comme chez les autres réseaux de notaires, nos membres ont accès à des formations spécifiques régulières, dispensées soit par les professionnels du secteur hôtelier, soit par des professeurs de droit spécialisés. Ces formations, qui ont lieu tous les trimestres, permettent aux membres de partager leurs expériences et de consolider leurs acquis. Ce sont également des moments d’échange entre les membres. Par ailleurs, rejoindre un groupement comme Notel permet aussi aux notaires de développer leur activité grâce à une logique de réseau basée sur l’entraide et la mise en relation de vendeurs et d’acquéreurs potentiels. Enfin, les membres bénéficient, grâce à la présence d’un secrétaire général permanent, d’un relais de communication et d’informations (veille et envoi d’une revue de presse régulière).

Quelles sont vos relations avec les autres réseaux ? Y a-t-il des sujets ou des stratégies communes ?

Notel est membre de l’association ANA (association notariale pour l’avenir), qui rassemble également les réseaux Jurisvin (réseau de notaires spécialistes du monde viticole), Pharmétudes (réseau de notaires spécialisés dans le droit des officines) et NCE (association de notaires spécialisés dans le droit des affaires). Cette association a été créée dans le cadre du congrès des Notaires afin de nous rassembler autour d’une ligne directrice commune : celle de l’expertise en droit des affaires. Pour la petite anecdote, un grand nombre d’études sont membres de plusieurs de ces réseaux (voire de la totalité). Nous avons donc des intérêts communs et l’un de nos objectifs est justement de mettre en place et approfondir des stratégies et actions communes (actions de formation, présence groupée sur le congrès, communication commune…).

La profession connaît aujourd’hui des évolutions importantes - qu’elles soient technologiques, entrepreneuriales, managériales : en quoi l’adhésion à un réseau tel que Notel vous semble-t-elle essentielle pour ses membres ?

La réflexion sur l’évolution de la profession et les anticipations à réaliser font partie du travail partagé entre les notaires membres du réseau. Que ce soit chez Notel ou dans les autres réseaux notariaux, nous travaillons de manière à anticiper ou à s’adapter à ces évolutions, en utilisant tous les outils à notre disposition, mais toujours dans le respect de la profession.

Quels sont vos projets futurs pour développer votre réseau ?

Nous travaillons actuellement sur la rédaction d’un guide juridique et fiscal de l’hôtellerie-restauration, à destination des professionnels du secteur, dont le lancement est prévu à la fin de l’année. En parallèle, nous menons une politique de développement des partenariats avec les grands acteurs du secteur (syndicats et groupements hôteliers).

Propos recueillis par Clarisse Andry
Rédaction du Village des Notaires

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :