[Direct depuis le #CongresNotaires] Rencontre avec l’Association Stéphane Lamart.

Stéphane Lamart et son équipe vous donnent rendez-vous sur le stand 46 du Congrès des Notaires. Stéphane a répondu à nos questions.

Peux-tu nous donner 5 mots qui définissent l’association ?
Dynamique, ambitieuse, motivée, active et charismatique.

Quelles sont les missions de l’association ?
J’ai fondé l’association à mes 18 ans pour venir en aide à tous les animaux, qu’ils soient à plumes, à poils ou à écailles. Les animaux sont vulnérables et nous avons pour vocation d’être leur avocat. Nous promouvons le droit et le respect des animaux et sommes là pour les défendre en toutes occasions.

Comment ces missions se traduisent-elles sur le terrain ?
Nous faisons constater les infractions et les maltraitances, puis nous intervenons aux côtés des autorités judiciaires lors de la saisie des animaux. Nous nous chargeons ensuite de les replacer dans les lieux de vie favorables (famille d’accueil, adoption etc…).

Quelles sont tes relations avec les notaires ?
Nous avons de bonnes relations avec eux. Notre relation est un peu différente de celles qu’ils peuvent avoir avec les autres associations. En effet nous travaillons avec ces professionnels de la famille afin qu’au moment du décès de leurs propriétaires les animaux puissent rester dans un environnement aussi familier que possible. Parce que pour les animaux, le décès du propriétaire est perçu comme un abandon, nous mettons tout en oeuvre pour que le traumatisme soit le moins important possible. Nous sommes donc là pour expliquer aux notaires notre mission et pour établir avec eux un climat de confiance afin qu’ils puissent ensuite en parler avec leur clients.

Quel est ton meilleur souvenir sur un Congrès des Notaires ?
Au Congrès de Nantes en 2015, un exposant avait des poissons rouges comme décoration et avec l’aide des autres exposants nous avons réussi à nous assurer qu’ils survivent tous à la fin du Congrès. Nous avons réussi à tous les sauver ! Certains exposants sont repartis avec des bouteilles d’eau découpées, d’autres avec des bacs pleins.

Pour en savoir plus sur l’Association Stéphane Lamart : www.associationstephanelamart.com

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :