[(oogle DFP pour 2 pubs]

Animaux-Secours : bien plus qu’un refuge !

Animaux-Secours est un centre d’accueil, de protection et d’adoption pour tout animal, mais c’est aussi un centre d’éducation des jeunes dans le respect de la nature, des animaux et de la vie.

Janine VOGLER, Présidente Fondatrice de l’association, a répondu à nos questions pour nous en dire plus sur l’action d’Animaux Secours et sur le Refuge de l’Espoir.

Comment définir Animaux-Secours en 5 mots ?

SECOURIR LES ANIMAUX EN DETRESSE


Pouvez-vous nous présenter plus en détail l’action d’Animaux-Secours ?

Nous avons créé à Arthaz un grand centre de secours en 1980, le Refuge de l’Espoir qui accueille les animaux abandonnés, accidentés, maltraités pour les soigner et les proposer à l’adoption.

Ce sont surtout des chiens et des chats et des NAC (Nouveaux animaux de compagnie) et aussi de plus en plus des animaux de ferme (ânes, cochons, moutons, chèvres, volailles, parfois même un cheval).

Nos enquêteurs répondent aux appels concernant des mauvais traitement et des actes de cruauté. Selon la gravité des faits signalés, nous traduisons leurs auteurs devant les tribunaux et mettons tout en oeuvre pour récupérer les animaux martyrisés.

Le Refuge de l’Espoir se voit aussi confier, le temps d’une hospitalisation par exemple, les animaux de compagnie de personnes malades ou âgés sans ressources.

Qu’est-ce qui différencie Animaux-Secours des autres organismes œuvrant pour la cause animale ?

C’est sa réactivité : Le Refuge de l’Espoir est ouvert 24/24 et 365 jours par an pour aller récupérer les animaux signalés, accidentés ou maltraités, et ceci quels qu’ils soient.

C’est aussi l’importance qu’Animaux-Secours attache à la prévention. Le Refuge de l’Espoir ouvre largement ses portes aux écoliers, enfants et adolescents, pour des visites et des stages au cours desquels ils apprennent le respect dû au monde animal. N’oublions pas qu’Animaux-Secours est le prolongement du Club des Jeunes Amis des Animaux (JAA) crée en 1960.


Vous êtes également présents en Inde, pourquoi avoir choisi ce pays et quelles actions y menez-vous ?

L’Inde n’a pas été " choisie ". Nous avons été appelé à l’aide par la responsable d’un petit refuge de Jaipur : HELP IN SUFFERING (aides à toutes souffrances) qui recueillait dans les années 80 tout être en détresse, qu’il soit humain ou animal.

Notre Présidente s’est donc rendue en Inde et profondément émue par la découverte d’une cours des miracles où se côtoyaient de pauvres gens handicapés, aveugles, grabataires, des chiens à 3 pattes et des ânes galeux, elle a accepté d’apporter l’aide d’Animaux-Secours. La somme nécessaire à la reconstruction de ce refuge misérable a été récoltée parmi nos membres.

Au fil des années, Animaux-Secours a continué à en financer le fonctionnement et il est devenu un grand centre de secours aux animaux avec un dispensaire bien équipé et plusieurs vétérinaires qui soignent gratuitement les animaux des indigents, très nombreux dans ce pays.

Comme notre refuge français, ce centre est ouvert nuit et jour pour récupérer tous les animaux accidentés. Rappelons qu’en Inde sauver un animal c’est sauver toute une famille qui dépend entièrement de lui pour subsister, qu’il s’agisse d’un cheval, d’ânes, d’un buffle ou d’un chameau. Pour ces derniers une annexe a été construite par Animaux-Secours à 20 kms de JAIPUR à BASSI en 2013 : Le centre de secours aux chameaux, unique en son genre en Asie. Quelques années plus tôt à KALIMPONG dans l’Himalaya, un centre semblable avait été créé, entièrement financé par Animaux-Secours.

Dans ces 2 villes depuis une dizaine d’années il n’y a plus eu un seul cas de rage humaine grâce à la campagne ABC (Animal Birth Control), de capture, de stérilisation et de vaccination antirabique de chiens errants.


Comment et dans quelles circonstances êtes-vous amenés à travailler avec les notaires ?

Cette action si efficace tant en France qu’en Inde n’aurait pas pu être conduite sans la générosité de donateurs et de légataires des Amis des Animaux qui sont régulièrement conseillés par tous les Notaires de France.





Pour en savoir plus sur Animaux-Secours : www.animaux-secours.fr
Photo : Le Refuge de l’Espoir © Animaux-Secours

Partager cet article sur vos réseaux sociaux :